Comment ajouter un second conducteur sur une assurance auto ?

En achetant un véhicule, la première chose qu’il faut faire, c’est de souscrire à un contrat d’assurance auto. En effet, cela permet de se protéger et de bénéficier de plusieurs garanties en cas de vol ou d’accident de véhicule. Il suffit juste de choisir la meilleure compagnie d’assurance qui propose les tarifs les plus accessibles.

Parfois, on souhaite ajouter un second conducteur dans son contrat d’assurance auto. Comment donc faire cela ? Quels sont les documents à fournir pour ajouter un second conducteur à son contrat d’assurance auto ?

Les documents à fournir pour ajouter un deuxième conducteur sur une assurance auto

Un deuxième conducteur est une personne qui peut conduire le véhicule régulièrement, cela peut être le conjoint, l’enfant, la mère, le père… Ainsi, il est nécessaire d’ajouter cette personne dans le contrat d’assurance auto. Pour le faire, il suffit de passer par certaines étapes, à savoir :

Informer son assureur

En souhaitant ajouter un deuxième conducteur dans son assurance auto, la première chose à faire, c’est bien d’informer sa compagnie d’assurance. Cette dernière va ensuite demander certaines informations qui concernent ce deuxième conducteur, ainsi que de choisir les garanties souhaitées pour protéger son véhicule.

Certaines compagnies d’assurance peuvent refuser le fait d’ajouter un second conducteur, c’est pour cela qu’il faut en effet la mettre au courant bien avant.

Fournir les documents nécessaires pour assurer un deuxième conducteur

Pour assurer un second conducteur qu’il soit le conjoint, l’enfant ou autres, il est nécessaire de présenter les documents suivants :

  • Une copie du permis de conduire du conducteur à assurer ;
  • Une copie de la carte d’identité du second assuré ;
  • L’historique de ce conducteur, notamment s’il a déjà été assuré auparavant.

Trouver la meilleure compagnie d’assurance auto

Pour trouver la bonne compagnie d’assurance qui présente des tarifs adaptés à son budget, il est donc conseillé de comparer les prix de plusieurs assurances. Il existe en effet plusieurs comparateurs en ligne qui sont destinés à comparer les prix des entreprises.

Il suffit donc de se diriger vers l’un des sites comparateurs et indiquer les garanties et les couvertures dont on a besoin, on a par la suite une liste des assurances qui correspondent à ses recherches.

Quelles sont les garanties de l’assurance auto pour le second conducteur ?

Il faut savoir que le conducteur secondaire bénéficie des mêmes avantages et garanties que le conducteur principal du véhicule, si ce dernier est utilisé dans les conditions qui ont été prévues dans le contrat, à savoir :

Une assistance 24 h/24, 7 j/7 après 50 km ou plus de son domicile, ainsi que toutes les formules afin d’éviter de rester sur le bord de la route.

Pour les conducteurs désignés dans le contrat d’assurance, notamment le conducteur principal et secondaire, un véhicule de remplacement afin de rester mobile. On a également des formules tous risques et des formules Tiers-Vol-Incendie.

En cas de blessures graves, l’assurance présente une garantie d’indemnisation qui peut atteindre 1 million.

Peut-on ajouter son enfant dans son assurance auto comme second conducteur ?

Dans le cas où l’enfant utiliserait le véhicule de ses parents de manière exceptionnelle, ce n’est pas obligatoire de le déclarer sur son contrat d’assurance auto. En effet, il s’agit juste d’une balade en voiture d’un moment à un autre. Ainsi, si l’enfant fait un accident de véhicule, il sera couvert, ainsi que la voiture, mais on va appliquer une franchise conducteur novice.

Cependant, dans certains cas, cette dernière ne va pas s’appliquer, notamment si l’enfant a obtenu son permis de conduire dans le cadre de la conduite accompagnée. L’enfant est dans ce cas non déclaré au contrat d’assurance et donc aucun antécédent d’assurance n’est constitué.

Par contre, si l’enfant est conducteur occasionnel du véhicule de ses parents, il est possible de le déclarer comme il a été indiqué sur son contrat d’assurance auto.

Cela va certainement augmenter sa cotisation auto, mais aussi ça va permettre à l’enfant :

  • D’être couvert sans aucune franchise conducteur novice ;
  • De se constituer des antécédents d’assurance.

Et enfin, si l’enfant est conducteur habituel du véhicule de ses parents, dans ce cas, le véhicule doit être assuré à son nom. Ainsi, il va bénéficier de plusieurs réductions qui peuvent aller jusqu’à 40 %, et 10 % en plus dans d’autres cas.