Comment assurer une moto neuve ?

Vous venez de finaliser l’achat de la moto dont vous aviez tant rêvé ? Félicitations ! Mais avant d’enfourcher votre tout nouvel engin, vous devez encore réaliser certaines démarches administratives. Il s’agit de l’immatriculation pour la carte grise et l’assurance. En effet, tout comme c’est le cas pour un véhicule, il est obligatoire d’assurer sa moto dès le premier jour de son utilisation. Quels sont les documents à fournir et comment ça se passe ? Dans cet article, on vous fait le point des démarches pour assurer une moto neuve.

Assurance moto neuve : les pièces à fournir

Pour circuler en toute liberté sur votre nouvelle moto, vous devez obligatoirement souscrire une assurance. Si plusieurs possibilités s’offrent à vous, notez que l’assurance au tiers, ou garantie responsabilité civile, est l’assurance minimum obligatoire. C’est un contrat qui couvre entre autres la responsabilité civile du conducteur en cas d’accident. Nous y reviendrons dans la suite de l’article.

De manière générale, les assureurs demandent aux propriétaires de moto, mobylette ou scooter de remplir un formulaire avec les informations indispensables à l’identification du souscripteur ainsi que le type de contrat souhaité. Et, quelle que soit la formule pour laquelle vous allez opter, vous aurez à fournir un certain nombre de pièces obligatoires. Il s’agit de :

  • la copie de la carte grise (qu’elle soit définitive ou provisoire) de l’engin que vous souhaitez assurer
  • une preuve que la moto vous appartient ; la facture d’achat par exemple, notamment si vous souhaitez couvrir en vol et incendie
  • la copie de votre permis de conduire ; celui-ci doit bien évidemment correspondre à la cylindrée que vous voulez assurer
  • la copie de vos « relevés d’informations » établis par les assurances souscrites antérieurement. À ce propos, certains assureurs peuvent vous demander de signer une attestation sur l’honneur indiquant que ces relevés reflètent fidèlement votre situation
  • votre relevé d’identité bancaire ou postal, si vous décidez de payer votre cotisation par prélèvement.

Qu’en est-il des garanties ?

Avant d’assurer sa nouvelle moto, il est important de connaître les différentes caractéristiques de chaque contrat disponible.

Comme indiqué un peu plus haut, la couverture minimale est la garantie responsabilité civile, incluse dans l’assurance au tiers. C’est un contrat qui a pour objectif de couvrir la responsabilité civile du conducteur par rapport aux dommages matériels et corporels occasionnés à des tiers. Elle est cependant limitée, puisqu’elle ne permet pas de protéger le propriétaire de la moto. Par ailleurs, en cas d’accidents de la route, elle ne protège pas et n’indemnise pas le conducteur pour réparer ou se faire rembourser son engin.

Il est donc plutôt conseillé de se tourner vers un contrat d’assurance tous risques, surtout s’il s’agit d’une moto neuve et coûteuse. C’est une formule plus complète qui a l’avantage d’inclure en effet toutes les garanties essentielles à une conduite en toute sérénité. On y trouve notamment la garantie responsabilité civile, la garantie personnelle du conducteur, une garantie en cas de vol ou d’incendie ainsi qu’une assistance dépannage.

Toutefois, soulignons que ceux qui optent pour l’assurance au tiers ont la possibilité de prendre des garanties complémentaires dans leur contrat. Cela permet de s’assurer une meilleure couverture avec une garantie complémentaire vol/incendie par exemple.