Les lave-auto à brosses face à ceux sans contact

lave-auto à brosses

Une comparaison de deux approches différentes du lavage automatique de véhicules

En 2022, il existe un certain nombre d’options différentes pour le nettoyage automatique des véhicules, deux des plus courantes étant les tunnels lave-auto sans contact, qui utilisent des jets d’eau à haute pression pour décoller et enlever la saleté et la crasse présente sur la carrosserie de la voiture, et les laveurs de voitures à brosses qui utilisent des jets d’eau à haute pression en simultané avec des brosses en mousse ou en tissu. Les deux types de lavage ont leurs fans et leurs détracteurs, et tous deux présentent des avantages et des inconvénients à prendre en compte.

Vitesse de traitement

Les stations de lavage automatique sans contact sont connues pour être relativement lentes, ne traitant qu’un seul véhicule à la fois et prenant entre 4 et 6 minutes pour chaque voiture (10 à 15 voitures par heure au total). Il peut en résulter de longues files d’attente devant un lave auto sans contact les jours de bon lavage et donc potentiellement générer des occasions perdues.

Les lave-autos à convoyeur à friction sont plus rapides. Les modèles courts à bacs lavent de 15 à 25 voitures par heure à raison d’environ 3 minutes par voiture et les convoyeurs plus longs lavent jusqu’à 50 voitures par heure (selon l’équipement spécifique installé).

Performances

Même avec les prélavages modernes, les détergents et les contours guidés par laser, les stations de lavage auto sans contact ont du mal à traiter la saleté ou la boue, la crasse de la route, les insectes et autres débris difficiles à enlever.

Les lave-autos équipés de brosses sont généralement plus performants. Ils utilisent des brosses en tissu doux et en mousse, ainsi qu’une épaisse couche de shampoing spécialisé pour carrosserie, pour soulever et éliminer les saletés de toutes les surfaces visibles de la voiture, y compris les endroits difficiles à atteindre comme les bas de caisse et les contours des rétroviseurs.

Sécurité

Les récents progrès réalisés dans les matériaux des brosses de lavage ont permis d’améliorer considérablement la sécurité du lavage pour tous les types de véhicules. Les matériaux actuels en tissu doux et en mousse à cellules fermées sont plus légers, n’absorbent pas l’eau et durent beaucoup plus longtemps entre deux remplacements. Cependant, les véhicules dont les éléments de carrosserie sont desserrés, ayant des accessoires secondaires installés (tels que des galeries de toit ou les éclairages du châssis) ou les véhicules fortement rouillés ne doivent pas utiliser les stations de lavage express.

À lire aussi  Où laver son camion poids lourd ?

Dans ces situations, ainsi que dans celles impliquant certains « besoins spéciaux », les lavages sans contact ou le lavage des mains constituent souvent une meilleure option, en réduisant la pression et en éliminant le contact physique.

Installation et fonctionnement

Les lave-autos, qu’ils soient équipés de brosses et chiffons ou d’un système sans contact, ont l’avantage d’être discrets, compacts et relativement peu coûteux à construire et à entretenir, ce qui contribue à leur utilisation fréquente comme centres de profit secondaires intégrés aux concessions automobiles et aux stations-service.

Cependant, les systèmes de nettoyage par friction procurent souvent aux opérateurs des revenus plus importants en raison de la performance de nettoyage accrue du système et des vitesses de traitement plus rapides.

C’est pour cette raison que vous trouverez sur le marché du lavage-automatique tout une palettes de solutions clés en main de conversion en tunnel, qui apporte de la vitesse de traitement et la puissance de nettoyage à une station de lavage express équipée d’un convoyeur dans une baie existante sans contact ou une station équipée d’éléments de lavage de type rouleaux. Le résultat est un tunnel de micro-lavage entièrement équipé de convoyeurs et doté d’arche de prétrempage triple, de modules de nettoyage en tissu doux et d’arches d’application circulaires du produit de lavage.