Comment écrire une annonce pour vendre sa voiture

Chaque année, entre quatre et six millions de voitures d’occasion changent de mains. À tout moment, il y a des centaines de milliers de voitures d’occasion à vendre, alors comment faire pour que la vôtre se distingue des autres ? La clé est de créer une annonce qui élève votre voiture au-dessus de toutes les autres.

La première règle d’or est de prendre le temps de rédiger votre annonce. Ne vous contentez pas de l’écrire à la va-vite, faites en sorte que chaque mot compte pour que le lecteur et potentiel acheteur ne se pose pas de questions. Il y a certaines informations que vous devez inclure, la plupart portant sur les caractéristiques de la voiture. Mais l’une d’entre elles, souvent omise, est la raison pour laquelle la voiture est vendue ; si elle est si désirable, pourquoi n’en voulez-vous plus ? Il est également utile de mentionner où vous vous trouvez dans le pays, surtout si votre voiture ne vaut pas grand-chose. Personne ne va parcourir 300 km pour acheter une Peugeot 206 à 700 €, mais si vous vendez quelque chose de rare, de précieux et de recherché, les acheteurs potentiels iront beaucoup plus loin.

Ce sont les informations que vous devez inclure, et soyez précis tant que vous y êtes. Ne vous contentez pas de mentionner que votre voiture est équipée d’un certificat de contrôle technique ; dites combien de mois il reste avant l’échéance d’un nouveau certificat.

Précisez donc :

  • La marque
  • Le modèle
  • La puissance du moteur
  • Le type de carburant
  • Le niveau de finition
  • Le style de carrosserie
  • L’année d’immatriculation
  • Le kilométrage
  • La couleur
  • L’historique des révisions et des diverses réparations
  • Le nombre de chevaux fiscaux pour avoir une idée du prix de la carte grise
  • Le nombre de propriétaires (si faible)
  • le type de transmission
  • Les caractéristiques principales
  • Le prix
  • Le niveau de la vignette certificat qualité de l’air Crit’air

Soyez honnête

Assurez-vous que votre annonce est claire, informative et totalement honnête. Si vous essayez de dissimuler quoi que ce soit, vous perdez votre temps et celui de l’acheteur. Il est également essentiel d’être honnête car si vous induisez délibérément en erreur, vous vous exposez à des poursuites. Si vous décrivez délibérément mal une voiture, toute personne qui l’achète peut intenter une action en justice contre vous. Par conséquent, s’il y a des dommages, dites-le, et soyez ouvert sur l’historique de la voiture, en termes d’entretien et de dépenses importantes, comme des pneus neufs, une courroie de distribution neuve ou un entretien complet récent.

En ce qui concerne les caractéristiques techniques de votre voiture, ne vous emballez pas trop, surtout si vous vendez un modèle de prestige. Toute personne achetant un véhicule haut de gamme s’attendra à disposer de vitres électriques, de jantes en alliage ou de la climatisation, alors concentrez-vous sur les options telles que les garnitures en cuir, les capteurs de stationnement ou la navigation par satellite.

Restez également objectif dans votre annonce. N’incluez pas de remarques subjectives telles que « bonne voiture » ou « Moteur qui tourne bien », et soyez économe en abréviations, car elles sont considérées comme du jargon et peuvent être intimidantes pour certains acheteurs. Non seulement de nombreux acheteurs potentiels ne les comprendront pas, mais vous risquez de passer pour un vendeur professionnel. Évitez également d’utiliser beaucoup de points d’exclamation et de majuscules, car ils sont considérés comme des cris et rendent l’annonce difficile à lire.

L’essentiel est que votre annonce vous dise ce que vous voudriez savoir si vous achetiez plutôt que de vendre. Mettez-vous à la place de l’acheteur et veillez à inclure toutes les informations pertinentes en conséquence. Et, tout aussi important, excluez toute information qui prend de la place mais n’apporte rien au lecteur. Évitez donc les phrases telles que :

  • Bon conducteur
  • Bonne voiture
  • Un plaisir à conduire
  • Excellent état
  • Pas de perte de temps
  • Le premier qui voit achète

L’une de ces phrases inutiles est celle que l’on trouve souvent à la fin des petites annonces : « pas de revendeur ». Ces concessions d’occasion ignorent universellement cette phrase, c’est pourquoi il est préférable de payer pour un service de filtrage des appels, lorsqu’il existe. Cela n’empêche pas complètement les démarcheurs d’entrer en contact avec vous, mais réduit considérablement les chances qu’ils y parviennent.

Fixer le prix

De nombreux vendeurs ont du mal à savoir comment fixer le prix demandé, mais il n’y a pas lieu de s’inquiéter, car vous pouvez obtenir une évaluation gratuite auprès d’experts ou en regardant la côte de l’argus. Fixez votre prix de vente à un niveau qui suscite de l’intérêt, mais vous pouvez encore négocier pour que l’acheteur ait l’impression de faire une bonne affaire. Déterminez ce que vous êtes prêt à accepter pour votre voiture, puis ajoutez environ cinq pour cent. Si vous êtes prêt à marchander, dites-le. Mentionnez « négociable », mais si vous n’êtes pas prêt à négocier, dites « offre ferme ».

Voilà pour les mots, mais qu’en est-il des images ? Un ensemble d’images décentes fera une grande différence dans le taux de réponse, il est donc essentiel que vous fassiez des efforts pour obtenir les meilleures photos possibles. Utilisez le plus grand nombre de photos possible, nettoyez l’intérieur et l’extérieur de la voiture et placez-la sur un fond contrasté. Ne prenez pas de photos en plein soleil (il est préférable de prendre des photos par temps nuageux) et assurez-vous que toutes les zones principales sont incluses, comme les sièges avant, les sièges arrière, le compartiment moteur et les roues, ainsi que l’extérieur sous différents angles clés. Si vous ne le faites pas, les acheteurs potentiels pourraient penser que vous avez quelque chose à cacher, alors profitez de l’occasion pour montrer la qualité de la voiture.

Pour conclure, lors de l’écriture de l’annonce, saisissez l’occasion de montrer la qualité de votre voiture. Fournissez les informations contenues dans ce modèle idéal, ainsi qu’un nombre décent de photos de l’extérieur de et l’intérieur du véhicule, et vous pouvez vous attendre à ce que le téléphone sonne à toute volée, en voici un exemple simple :

2008 Ford Mondeo 2.0 TDCi, peinture fini en bleu métallique foncé. Boîte de vitesse manuelle et moteur diesel 140ch. Un propriétaire particulier, dort dans le garage depuis son achat, 140000km. Révisions effectuées chez le concessionnaire, avec historique des réparations, contrôle technique valable jusqu’en Mars 2022. Intérieur non marqué, extérieur excellent à part une éraflure sur le pare-chocs avant. Les options installées d’origine comprennent des capteurs de stationnement avant et arrière, le contrôle de la pression des pneus et des sièges avant chauffants. Vendre en raison d’achat d’une nouvelle voiture de société, j’en demande 4400€, négociable. Tel : 03 20 XX XX XX ou 06 32 XX XX XX (Valenciennes).