5 conseils pour laver votre voiture en hiver

La saison qui fait peur à de nombreux automobilistes, oui, nous parlons bien de l’hiver. La chute des températures, les phénomènes météorologiques extrêmes et les nuits qui s’allongent font que les conducteurs sont confrontés à des conditions de conduite beaucoup plus difficiles.

Mais qu’en est-il de votre voiture ? En plus de l’entretien, des vérifications hivernales et du kit de voiture d’hiver, veillez-vous toujours à la propreté de votre voiture ?

Si ce n’est pas le cas, vous risquez d’endommager votre peinture et l’état général de votre voiture pendant les mois d’hiver. Alors, que pouvez-vous faire pour éviter des tracas indésirables sur l’apparence de votre voiture ? Découvrez-le ci-dessous.

Préparez l’hiver avec les éléments de base

La façon la plus rapide et la plus simple de préparer votre voiture pour l’hiver est d’ajouter une couche de cire, afin de donner à la peinture de votre voiture une protection renforcée en prévision du déferlement de la saleté hivernale.

Cela peut être fait après le processus de lavage général (détaillé ci-dessous) et cela signifie qu’une protection a été placée sur votre peinture, limitant les dommages potentiels qui peuvent se produire au cours de l’hiver.

De nombreuses cires modernes sont désormais disponibles et sont beaucoup plus faciles à appliquer que les cires d’autrefois. Il est aussi possible de trouver des cires en spray que vous appliquez directement sur votre peinture et qu’il suffit ensuite de laver au jet. Non seulement c’est simple, mais cela contribuera grandement à protéger votre fierté et votre joie à quatre roues.

Obtenez le bon équipement

Une bonne liste de contrôle de base pour le lavage d’un véhicule comprendra :

  • Un nettoyeur haute pression de qualité
  • Deux seaux (un avec du shampooing pour voiture, un avec de l’eau fraîche)
  • Gant de lavage microfibre x2 (moins susceptible de provoquer des rayures qu’une éponge, un pour la carrosserie, un pour les roues)
  • Chiffons en microfibres (idéaux pour sécher la peinture ou pour enlever le vernis, la cire, etc.)
  • Brosse pour roues (permet de cibler tous les coins et recoins des roues)
  • Shampooing pour voiture, pré-nettoyant, nettoyant pour roues, cirage, cire, produit de lustrage pour pneus.
  • Gants de nettoyage (facultatif – mais plus pour la protection des mains face à la combinaison eau/températures basse)

Les méthodes avancées de lavage de voiture peuvent inclure, mais ne sont pas limitées à :

  • Mousse à neige
  • Polisseuse mécanique
  • Lustrage pour métaux, traitement des plastiques
  • Nettoyant pour vitres et sprays d’entretien

Tous ces articles sont disponibles auprès des bons détaillants et spécialistes en accessoires automobiles.

Bien faire les choses

Si vous faites une recherche sur Internet sur « Detailing automobile », vous découvrirez peut-être que le nettoyage d’une voiture est bien plus complexe qu’on ne le pense. Pour les propriétaires de voitures spécialisées, de supercars, de voitures de sport, etc., aller dans le détail est le seul moyen de laver une voiture.

Cependant, si vous voulez simplement donner à votre voiture une chance de conserver son apparence et de protéger la peinture, un bon processus de lavage de voiture pour débutant avant l’hiver ressemblera à ceci :

  • Commencez par nettoyer les roues, en laissant tremper le nettoyant pour roues pendant un court instant avant de vous attaquer à la saleté inévitable et d’utiliser le nettoyeur haute pression pour rincer.
  • Appliquez un pré-nettoyant sur la carrosserie pour éliminer les contaminants de la route et des intempéries tels que le sel, les insectes, le goudron, la sève, etc.
  • Commencez à laver la voiture en utilisant la « méthode des deux seaux ». Rincez la lavette dans le seau d’eau douce avant de faire de même dans le seau rempli du mélange de shampooing pour voiture. Lavez un pan ou une section de la carrosserie et répétez le processus jusqu’à ce que toute la voiture soit propre, en utilisant le nettoyeur haute pression pour rincer le shampooing une fois appliqué. La méthode des deux seaux permet de s’assurer que la saleté qui pénètre dans le shampoing est rincée entre les applications. Les petits débris recueillis risquent donc moins de s’incruster dans la peinture car ils tombent au fond du seau de rinçage.
  • Séchez avec un chiffon de nettoyage en microfibres – les méthodes de lavage avancées comprendront une étape de décontamination telle que le brossage à l’argile avant le séchage. Cela permet d’obtenir une peinture aussi lisse que possible et de se débarrasser des impuretés telles que les taches de goudron incrustées, mais ce n’est pas essentiel pour l’automobiliste en général.
  • Une fois que la voiture est sèche, un polish ou un spray d’entretien permet d’obtenir un brillant exceptionnel.
  • Après le polissage, le cirage ou le scellement de certaines parties de la voiture vous permettra de ne pas perdre le fruit de votre travail et d’assurer une barrière protectrice sur votre peinture et vos roues.

NB : Un produit d’étanchéité spécial pour jantes est une bonne idée pour préserver l’éclat des jantes en alliage coûteuses, car le sel d’hiver a tendance à attaquer la finition des jantes en alliage, en particulier celles qui sont chromées ou usinées.

Terminez en appliquant un produit de lustrage des pneus, un produit de finition du plastique, etc. pour une meilleure finition.

La règle des deux semaines

Mais elle ne fera que de se salir à nouveau… dès qu’elle sera propre

Oui, c’est vrai, surtout en hiver. Cependant, en nettoyant la voiture quand c’est possible et en éliminant tous les contaminants tels que le sel, ils auront moins de temps pour affecter la peinture de votre voiture et, dans les cas extrêmes, causer des problèmes de rouille.

Les propriétaires de véhicules anciennes, de collection, ont tendance à mettre leur voiture au garage pendant les mois d’hiver car la finition de la peinture est moins avancée sur ces anciens modèles. Pendant l’hiver, le fait de garder une voiture à l’abri ou dans un garage (surtout chauffé) lui permettra de mieux lutter contre l’excès d’humidité qui, si on la laisse s’accumuler, provoquera la corrosion superficielle et la rouille. Si vous comptez suivre ceci, jetez un œil à nos articles de conseils sur l’hivernage de votre voiture et et sur la sortie d’hivernage.

N’oubliez pas l’intérieur

Vous avez donc appliqué une couche protectrice sur la peinture de la carrosserie et vous comprenez l’importance de garder le sel et la contamination hivernale à distance afin d’éviter la rouille, mais qu’en est-il de l’intérieur ?

Là encore, la préparation est essentielle. L’humidité fera de son mieux pour ravager l’intérieur de votre voiture, provoquant de la condensation et de la buée sur l’intérieur des vitres. Il est donc important de garder votre intérieur au sec.

L’application d’une solution anti-buée à l’intérieur des vitres est une bonne mesure préventive, tout comme le fait de s’assurer que l’intérieur est maintenu aussi sec que possible – en éliminant l’excès d’eau ou de neige avant de pénétrer dans la voiture.

Et il est bon de passer l’aspirateur au moins une fois par semaine pour que la voiture reste fraîche.

Inspiré ? Ou peut-être avez-vous envie de vendre ?

En suivant ces conseils, vous pourriez bien sauver l’aspect général et la finition de l’apparence de votre voiture. Cela signifie également que si vous décidez de vendre votre voiture à l’avenir, une voiture bien entretenue avec une peinture parfaite se vendra beaucoup plus rapidement qu’une voiture négligée.