Faut-il sous-gonfler ses pneus en hiver ?

Pneus neige, transmission intégrale, quatre roues motrices, sacs de litière pour chat dans le coffre – les gens sont prêts à faire à peu près n’importe quoi pour avoir un avantage lorsqu’ils conduisent dans la neige et le verglas. Dans la plupart des cas, ces stratégies sont de bonnes idées. Après tout, les routes glissantes en hiver augmentent le risque d’accident, et la meilleure façon de survivre à un accident de voiture est d’éviter qu’il ne se produise. Une astuce de conduite hivernale que certaines personnes peuvent avoir est liée au sous-gonflage de leurs pneus, découvrons ce qu’il en est.

Pour comprendre pourquoi certaines personnes pensent que le sous-gonflage des pneus en hiver est une bonne idée, vous devez savoir ce qui se passe lorsque votre voiture dérape (outre le fait que tout les passagers de la voiture paniquent). Quelle que soit la période de l’année, votre voiture a besoin de traction pour rester sur la route. La traction est la friction entre deux surfaces – dans le cas d’une voiture, c’est la friction entre les pneus de la voiture et la route. Cette friction permet aux pneus d’adhérer à la surface de la route et de ne pas glisser partout. Plus vous avez de traction, plus vous avez de contrôle. L’un des facteurs clés de l’adhérence est l’aire de contact du pneu, c’est-à-dire la partie du pneu qui touche physiquement la route. Plus l’aire de contact est grande, plus la traction est importante.

C’est à cela que pensent les amateurs de sous-gonflage lorsqu’ils dégonflent un peu leurs pneus en hiver. Lorsque vous sous-gonflez un pneu, il s’affaisse, laissant une plus grande partie du pneu toucher la route. Dans certains cas – comme la conduite dans la neige ou sur le sable – le sous-gonflage des pneus est une excellente tactique.

Il y a cependant un problème lorsqu’il s’agit de sous-gonfler des pneus d’hiver, et il s’agit de l’élargissement de l’aire de contact. Une traction supplémentaire est une bonne chose lorsque vous conduisez dans la neige, mais elle devient une moins bonne chose une fois que les routes sont déneigées. Des pneus sous-gonflés vous donneront (croyez-le ou non) trop d’adhérence, ce qui rendra la direction difficile – et une voiture que vous ne pouvez pas bien diriger n’est évidemment pas très sûre. De plus, selon l’épaisseur de la neige dans laquelle vous roulez, des pneus correctement gonflés peuvent parfois creuser plus facilement dans la neige jusqu’à la chaussée en dessous, alors que les pneus sous-gonflés, plus larges, ne rouleront que sur la surface de la neige. Enfin, le sous-gonflage endommage vos pneus et vos roues.

Le sous-gonflage des pneus est donc un conseil de conduite hivernale que vous pouvez absolument ignorer. Garder quelques kilos de litière pour chat dans votre coffre est une autre histoire. Non seulement c’est pratique lorsque votre voiture est bloquée dans la neige, mais vous aurez également une litière toute prête pour tous les félins du voisinage lorsque le printemps arrivera enfin.

FAQ sur la pression des pneus en hiver

Quelle doit être la pression de mes pneus en hiver ?
La pression des pneus d’une voiture doit se situer entre 30 et 35 PSI (2-2.4 Bar). Toute valeur inférieure aura une incidence sur l’économie de carburant du véhicule et rendra la conduite plus difficile.

Dois-je gonfler mes pneus par temps froid ?
Oui, il est recommandé de vérifier et de gonfler les pneus plus fréquemment par temps froid. Une faible pression des pneus peut rendre la conduite plus difficile, ce qui est plus dangereux lorsqu’il y a de la neige ou de la glace sur les routes. La pression idéale des pneus en hiver doit être indiquée par le fabricant.

À quelle température dois-je vérifier la pression de mes pneus ?
Les fabricants de pneus recommandent de vérifier la pression de vos pneus si la température diurne est d’environ 21 degrés et la température nocturne d’environ – 6 degrés.

Comment ajuster la pression des pneus en hiver ?
Vous trouverez la pression PSI (ou en Bar) recommandée pour les pneus dans le manuel du propriétaire de votre véhicule. Il sera également indiqué sur l’autocollant situé dans le montant de la porte de la voiture. Vérifiez la pression à l’aide d’un manomètre en dévissant le bouchon de la tige de la valve du pneu et en fixant le manomètre. Remettez le capuchon de la tige de la valve ou gonflez les pneus immédiatement, si nécessaire.

Quel est le meilleur PSI pour les pneus ?
PSI signifie « pounds per square inch » (livres par pouce carré) et est utilisé pour mesurer la pression d’air dans un pneu. Il est normalement recommandé de maintenir la pression entre 30 et 35 PSI (2-2.4 Bar), mais cela peut varier en fonction de la température extérieure et du pneu concerné.