Comment prendre soin de son pare-brise en hiver

 

En hiver, il est difficile d’avoir une visibilité parfaite à travers son pare-brise. Après avoir gratté la neige ou le givre sur la surface extérieure, vous pouvez encore remarquer une fine couche de condensation ou de buée à l’intérieur.

La méthode par défaut pour éliminer la buée d’un pare-brise consiste à mettre en marche votre dégivreur. Bien que cette méthode fonctionne environ un tiers du temps, ce qui maintient la transparence d’un pare-brise est en grande partie la relation entre le niveau de chaleur et d’humidité à l’intérieur de la voiture et l’air extérieur sec et glacé.

Si le niveau d’humidité est élevé à l’intérieur de votre voiture, le dégivreur ne fonctionnera pas correctement et votre vitre restera embuée.

Voici cinq conseils pour garder une bonne visibilité à travers votre pare-brise lorsque vous bravez l’hiver.

1. Nettoyez souvent votre pare-brise

Le givre et la buée s’accrochent à la saleté à l’extérieur et à l’intérieur de votre pare-brise. En revanche, une surface lisse dépourvue de toute saleté ou de couche grasse rend plus difficile l’accumulation de toute substance sur le verre du pare-brise.

Nous vous recommandons de nettoyer votre pare-brise au moins une à deux fois par semaine. Utilisez un nettoyant qui ne laisse pas de résidus, de préférence un nettoyant à forte teneur en eau et en vinaigre, avec une teneur en ammoniaque faible à nulle. Choisissez un chiffon en microfibre pour nettoyer la vitre. Enfin, nettoyez la vitre à l’ombre et, si possible, dans votre garage ou dans d’autres zones protégées.

Ne nettoyez pas les vitres à l’extérieur par temps de gel.

2. Réparez ou remplacez le pare-brise

Les impacts, fissures, éraflures et autres imperfections peuvent fragiliser un pare-brise et également rendre difficile le nettoyage, le dégivrage ou le désembuage. Les essuie-glaces sont alors inefficaces pour éliminer la neige fondue ou l’eau pendant l’hiver en raison des dommages causés au pare-brise. Notez qu’une fissure ou une éraflure nécessitera toujours un remplacement du pare-brise, les spécialistes ne pouvant réparer que les impacts d’une taille inférieure à celle d’une pièce de deux euros et situés en dehors du champ de vision du conducteur, à au moins 2 cm du détecteur de pluie (si votre véhicule est équipé de cette option), et à au moins 4 cm du bord de votre pare-brise.

Réparer son pare-brise à Argenteuil ou dans tout autre centre Carglass®, enseigne spécialisée dans la réparation des vitrages automobile, vous permettra d’éliminer plus facilement la buée et de dégivrer le pare-brise afin d’avoir une bonne visibilité de la route et de votre environnement lorsque vous conduisez. La plupart des réparations sont peu coûteuses et ne nécessitent pas toujours un remplacement complet du pare-brise comme nous vous l’avons précédemment précisé. Votre compagnie d’assurance peut également payer le remplacement ou la réparation du pare-brise,  votre centre Carglass® sera en contact direct avec elle, vous facilitant les démarches, et vous assurant le fait de ne quasiment jamais avoir de franchise à payer, si vous désirez plus d’informations, cliquez ici.

3. Le réchauffement de la voiture

Allumez votre voiture et laissez le moteur chauffer pendant cinq à dix minutes avant de mettre en marche le dégivreur, la température de l’air circulant dans le conduit d’aération (réchauffée par le moteur) doit être assez chaude avant que le dégivreur ne fonctionne de façon optimale et utile.

Remarque : si vous allumez votre voiture et que vous en sortez, assurez-vous d’être à proximité ou de surveiller le véhicule de près. Si vous tournez le dos à la voiture, alors que  vous êtes dans une rue passante, quelqu’un peut entrer dedans et s’en aller avec.

4. Utilisez le dégivreur sans faire re-circuler l’air

Réglez votre dégivreur de votre véhicule au maximum pour souffler de l’air sur tout le pare-brise. En soufflant beaucoup d’air chaud sur le pare-brise, vous éliminerez le givre et la buée beaucoup plus rapidement, ce qui vous permettra de prendre la route.

Évitez de faire re-circuler l’air de l’intérieur. Faites plutôt entrer de l’air frais de l’extérieur, où l’air est plus sec et moins susceptible d’humidifier l’intérieur de votre véhicule. Si vous avez de la neige ou de la glace qui s’accumule sur le toit de la voiture, retirez-la du pare-brise et du capot pour permettre à l’air frais de passer par les bouches d’aération.

Il n’est pas nécessaire de baisser les vitres pour équilibrer le taux d’humidité dans votre voiture. Il suffit d’aspirer de l’air frais par les bouches d’aération.

5. Pensez à votre contrôle technique.

En hiver, les routes sont également un peu plus dangereuses, avec notamment les raclements des chasse-neiges sur le bitume pouvant faire détacher des gravillons du goudron. Si vous roulez trop près d’un autre véhicule et qu’une projection de gravillon vient impacter votre pare-brise, sachez que si vous devez passer votre contrôle technique, cet impact aura potentiellement pour conséquence une contrevisite s’il est présent dans le champ de vision du conducteur, ou s’il est trop important. Pensez-donc à vérifier cela dès maintenant et à faire appel à un spécialiste du vitrage automobile pour résoudre ce problème au plus vite