Ma voiture n’accélère plus, est-ce que je dois changer l’embrayage ?

Il y a beaucoup de symptômes différents d’un véhicule qui n’accélère plus lorsqu’on appuie sur la pédale d’accélération et certains d’entre eux sont très graves et difficiles à réparer. Comme nous le savons tous, une voiture est une machine complexe qui est faite d’un grand nombre de pièces et de composants.

Ainsi, il n’est généralement pas possible que la voiture n’accélère pas à cause d’une seule chose. La voiture peut facilement mal fonctionner si une seule pièce est cassée ou endommagée.

Voyons maintenant quelques-uns des symptômes les plus importants d’une voiture qui n’accélère pas lorsqu’on appuie sur l’accélérateur, avant de détailler un peu plus ceux concernant l’embrayage.

Tout d’abord, nous devons souligner que tous les modèles de voitures sont un peu différents. Mais ils fonctionnent essentiellement de la même façon. Par conséquent, la plupart des voitures qui fonctionnent mal doivent absolument être vérifiées par un professionnel dans ce domaine, pour obtenir les meilleurs résultats.

Cependant, il y a 5 causes les plus courantes pour lesquelles une voiture n’accélère pas lorsqu’on appuie sur l’accélérateur :

  1. Il y a un problème d’embrayage.
  2. Il y a une ou des fuites au niveau des tuyaux / durites / conduits de carburant.
  3. Le calculateur du moteur est défaillant.
  4. Il y a des soucis au niveau du filtre de carburant.
  5. La courroie de distribution a un soucis.

Aujourd’hui, nous allons regarder en détail ce qui pourrait vous alerter que le soucis viendrai de l’embrayage, qui est un des problèmes les plus courant lorsque la voiture n’accélère plus, puis que c’est lui qui engage la transmission avec le moteur.

Donc, comment exactement l’embrayage affecte-t-il l’accélération ? Eh bien, si vous ne pouvez pas passer une autre vitesse correctement, votre voiture n’accélérera pas du tout.

C’est comme si vous étiez coincé dans un rapport et que vous appuyiez si fort sur l’accélérateur, mais que votre voiture refuse tout simplement d’avancer. Habituellement, les gens qui ont ce genre de problèmes avec leur voiture contactent leur garagiste afin de diagnostiquer leur problème et ainsi connaitre le tarif changement embrayage.

En amont de l’arrivée de ce soucis d’accélération venant de l’embrayage, il y a certains signes que vous pourriez détecter tout seul avant que votre voiture n’ait ce problème. En d’autres termes, vous devez faire attention et regarder comment se comporte votre embrayage :

1- Vous détectez une odeur de brûlé lors du passage de vitesse ?
Si votre embrayage est en mauvais état, vous pouvez sentir une odeur de brulé, ceci indique une friction d’un embrayage qui patine.

2- Bruit lors de la pression de la pédale d’embrayage
Si vous entendez un bruit fort lorsque vous appuyez sur la pédale d’embrayage, il se peut que le maître-cylindre fuie et ne tienne pas la fourchette d’embrayage.

3- Le changement de vitesse est difficile
Cela peut signifier que le maître-cylindre est défaillant. Vous pouvez également le sentir trembler lorsque vous essayez d’engager la vitesse.

4- Saut ou glissement hors de l’engrenage
Si vous réalisez que la vitesse ne s’enclenche pas bien, ou saute, il s’agit d’un signe certain que l’embrayage est usé – ou qu’il y a une fuite du vilebrequin vers le plateau d’embrayage qui nécessite une attention particulière.

5- La pédale d’embrayage perd de sa résistance ou reste collée au sol
Cela peut être dû à une fuite du maître-cylindre, ce qui peut indiquer un problème avec le joint. S’il reste collé au sol, il y a de fortes chances que vous deviez remplacer le maître-cylindre.

6- Huile sur le cylindre
Regardez sous le capot et examinez le maître-cylindre, si le dessous est humide et huileux, vous savez que vous avez une fuite et devriez le faire réparer immédiatement, car cela peut causer un problème majeur à toute votre transmission.

En espérant que tout ces conseils vous éviteront d’avoir un plus gros problème sur l’embrayage et la transmission de votre voiture, ou qu’ils vous aient conforté dans le diagnostique que vous vous étiez fait suite à cette perte d’accélération.