Comment faire pour se faire reprendre une voiture accidentée ?

Conduire une voiture en France peut sembler passionnant, mais le risque de se faire renverser est permanent. En cas d’accident, vous avez la possibilité de vous faire reprendre votre voiture. Néanmoins, la procédure de vente d’une voiture accidentée est un peu particulière et peut paraître difficile si vous n’êtes pas du domaine. Découvrez dans cet article pourquoi vous devriez vendre votre voiture accidentée et comment faire pour y parvenir.

Pourquoi faire reprendre sa voiture accidentée ?

Une voiture accidentée demande dans la plupart des cas d’importants travaux de réparation. Parfois, les frais de réparation sont plus élevés que la valeur estimative de la voiture elle-même. L’option de la réparation s’avère dans ce cas une énorme perte. Plusieurs propriétaires abandonnent ainsi leurs voitures accidentées dans un coin de garage. Ce qui est souvent encombrant.

Grâce à l’option qui consiste à faire reprendre les voitures accidentées, les propriétaires reçoivent en contrepartie de leurs voitures endommagées au cours d’un accidenté la somme proportionnelle à la valeur de la voiture après l’accident. Ainsi, en choisissant cette option, vous débarrasserez votre garage de votre voiture accidentée et toucherez une somme qui, sans doute, vous aidera à vite atteindre la somme nécessaire pour acheter une nouvelle voiture. À Lyon, il est possible de faire reprendre sa voiture accidentée via le site mon-epaviste.com.

Quelle voiture accidentée pouvez-vous faire reprendre ?

Ce n’est pas toutes les voitures accidentées qui sont reprises. Après un accident, une voiture peut être simplement endommagée et donc encore conduisible après réparation des dégâts. La voiture peut dans ce cas être rachetée par un professionnel ou un particulier. Toutefois, il serait difficile que la voiture accidentée soit rachetée si elle est vieille de 10 ans ou si elle a franchi déjà le cap des 100 000 km parcourus. Car, la voiture accidentée est avant tout une voiture d’occasion et donc doit respecter ce critère.

Elle peut également être complètement amochée de sorte que la réparation soit quasi impossible. Dans ce cas, la voiture accidentée est hors service et est considérée comme une épave. Elle ne peut dans ce cas se faire reprendre et ne peut qu’être enlevée et envoyée dans un centre de destruction de véhicule hors d’usage agréé.

Faire reprendre sa voiture accidentée : comment faire ?

Pour faire reprendre une voiture accidentée, il revient avant tout au propriétaire de disposer d’un rapport détaillé sur l’état de la voiture. Grâce à ce rapport, il obtiendra une estimation du coût de reprise du véhicule sur les sites spécialisés en la matière. Il peut dès lors mettre la voiture en vente sur internet ou contacter un professionnel comme un garagiste ou encore un promoteur de casse auto pour lui racheter la voiture.

Dès que l’offre intéresse un preneur, le propriétaire devra lui fournir en guise de formalités administratives :

  • la carte grise encore non barrée de la voiture accidentée ;
  • un certificat de cession transférant les titres de propriété à l’acheteur ;
  • la fiche de contrôle technique de la voiture accidentée, datant de moins de 6 mois ;
  • un certificat de non-gage.

Une fois tous ces documents fournis, le rachat de votre voiture accidentée est légal et vous recevrez en espèce la somme convenue.